Aucune recherche

Recherche en cours

La recherche a échouée

Voir la liste de ces races

Voir les éleveurs de ces races

Voir la fiche de cette race

Voir les éleveurs de la race

Fermer cet encadré

Autres Articles

Conseils pour l’entretenir de son chien

Ça y est après mûre réflexion, la décision est prise et vous allez adopter un chiot ou un chien adulte, c’est peut-être votre premier chien et vous allez passer de longues années en sa compagnie. Alors voici quelques conseils pour vous aider tout au long de sa vie.

L’arrivée d’un chiot

Un chiot doit arriver chez vous vers l’âge de 8 à 9 semaines, d’où qu’il vienne, il vous aura été remis avec tous les papiers nécessaires y compris des fiches de conseils pour vous en occuper. Suivez les conseils donnés pour que tout se passe au mieux.
Les premiers jours, il sera perturbé et désorienté c’est normal, il faut lui donner de l’attention et le rassurer, suivez les consignes de l’éleveur pour sa nourriture, les dates de vermifuge et de vaccins. Mettez-lui de l’eau fraîche souvent et sa nourriture dans des gamelles stables et retirez de sa portée tout objet qui pourrait être dangereux (fils apparents, produits d’entretien, plantes toxiques entre autres). En cas de soucis, rappelez l’éleveur, il vous conseillera.

L’épagneul tibétain
Le pékinois


L’entretien courant de son chien

- Le nettoyage des yeux

Quelle que soit la race de votre chien, il faut surveiller ses yeux de temps à autre. Il ne doit pas « larmoyer » en permanence et il faut lui retirer les croûtes qui peuvent se former au coin des yeux afin que les conduits lacrymaux soient toujours dégagés. Il suffit de prendre une lotion oculaire adaptée et d’en imbiber un coton puis de lui nettoyer les yeux avec. Il ne faut jamais utiliser de collyres pour humains de sa propre initiative si vous décelez une anomalie, demandez conseil à votre vétérinaire.

Le clumber spaniel
Le bichon bolonais

- Le nettoyage des oreilles

Pour les chiens à oreilles pendantes particulièrement, il faut surveiller les conduits et si ils sont sales, y mettre quelques gouttes de produit de nettoyage auriculaire adapté et masser la base ainsi les saletés remonteront et vous pourrez les retirer avec un coton.
Si le dépôt recueilli est noir, si le chien souffre lorsque vous touchez ses oreilles ou si l’oreille sent mauvais, c’est peut-être le début d’une infection, consultez votre vétérinaire.
En été au retour des promenades inspectez les oreilles de votre chien pour vous assurer que des épillets n’y soient pas entrés. Si c’est le cas il faut aller rapidement les faire enlever chez le vétérinaire car plus le chien bouge et plus les épillets s’enfoncent dans l’oreille. Ils peuvent causer une infection et le chien souffre beaucoup.

Le basset hound
Le cocker américain

- L’entretien des ongles du chien

Les chiens qui vivent beaucoup en extérieur n’ont pas de souci pour cela, leurs ongles s’usent naturellement durant leurs activités.

Pour un chien âgé qui ne bouge plus beaucoup ou un chien d’appartement, vous pouvez à l’aide d’un coupe ongles classique en faisant très attention couper l’extrémité de chaque ongle, mais regardez bien par transparence la partie à couper pour ne pas toucher la veine au risque de faire mal au chien et de le faire saigner.
Si les ongles poussent anormalement ou sont vraiment trop longs et risquent de s’incarner, faites appel à un toiletteur ou à un vétérinaire, ils ont des pinces bien adaptées pour le faire.

- Laver son chien

La peau et les poils d’un chien sont une protection pour lui contre les agressions extérieures. Ils ont une couche de graisse hydrofuge sur le poil qui leur donne une imperméabilité et les aide à se sécher plus vite. Il faut savoir qu’il faut trois semaines avant que la couche de graisse ne se reforme. Leur peau est plus sensible que la notre, c’est pourquoi un chien ne doit pas être lavé trop souvent. Si vous le lavez trop, sa peau peut se dessécher lui donnant un besoin de se gratter et il risque de se faire des plaies. Si vous devez le laver, choisissez un shampoing dont le PH est bien adapté et séchez-le bien.

Le Komondor
Le bedlington terrier

- Le chien âgé

Et c’est là qu’arrive la période que beaucoup de maîtres redoutent : la vieillesse. Selon son état il sera bien de faire examiner votre chien un peu plus souvent par votre vétérinaire. De votre côté pour le maintenir le plus possible en forme, continuez à lui faire faire sa promenade comme il en a l’habitude. Si vous sentez qu’il peine, changez d’endroit ou raccourcissez la distance. Il est important qu’il bouge pour retarder l’arrivée de l’arthrite ou l’arthrose. Surveillez son pelage afin de détecter des maladies de peau ou des grosseurs éventuelles. Surveillez aussi ses gencives et sa dentition et adaptez son alimentation à ce qu’il peut bien mâcher et digérer. Patience et surveillance sont de bons atouts pour que votre chien vive tranquillement et sereinement ses vieux jours.